Retrouvez Vegetalis sur Facebook

Les tiques chez le chien

upside down kitten

boy with puppy. isolated on white

Attention, les tiques sont de retour ! 
Et oui, on les retrouve fréquemment au printemps quand l’hiver a été doux…
Les tiques se multiplient au printemps et à l’automne quand les températures oscillent entre 0° et 20°.
Ce sont des parasites vecteurs de maladies qui  se nourrissent du sang de votre animal domestique
En plus de se nourrir de leur sang, elle prolifèrent des maladies qui peuvent être mortelles pour votre animal de compagnie.

Votre chien peut attraper des tiques dans les hautes herbes, les broussailles, dans la forêt ou alors tout simplement dans le jardinIl est donc important de rester vigilant quand vous rentrez de la campagne ou de promenade. Pour vérifier que votre animal n’a pas de tique, inspectez-le un peu de partout et passez entre les poils pour voir si elles sont déjà accrochées.

Que risque t’il si il est mordu ?

Si il est mordu, il n’est pas forcé que votre animal contracte une maladie. En effet, il est contaminé uniquement si la tique qui l’a mordu est porteuse d’une maladie. 

Les tiques sont vectrices de maladies comme : 

  • La piroplasmose : une maladie transmise à la fin du repas de sang de la tique. Le parasite libère des toxines qui vont contaminer directement le sang de l’animal et qui peuvent provoquer la jaunisse ou des insuffisances rénales. La piroplasmose doit être traitée rapidement car sinon, celle-ci peut être mortelle pour votre chien.
  • L’ehrlichiose : présente des symptômes proches de la piroplasmose mais entraîne un décès encore plus rapide. L’ehrlichiose se propage principalement dans les régions du sud de la France et il n’existe aujourd’hui pas de traitement. 
  • La borréliose ou la maladie de Lyme : est une nouveauté apparue des États-unis il y a quelques années. La maladie de Lyme peut faire l’objet d’une vaccination. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire pour qu’il vous donne la marche à suivre. 

ljkljkMais alors comment éviter les tiques sur votre animal ?

La meilleure solution reste la prévention du printemps à l’automne.
Vous pouvez vous munir de pipettes anti-parasitaires/anti-tiques dans votre jardinerie ou encore chez votre vétérinaire. Le produit contenu dans les pipettes anéantira les tiques avant qu’elles n’aient eu le temps de mordre votre animal.
Vous pouvez aussi opter pour un collier répulsif qui repoussera les parasites.
Il est important de prévenir l’apparition des tiques car les maladies comme l’ehrlichiose ne peuvent pas être soignées ce qui serait dramatique pour vous et votre animal. 

chien-histo

Et si mon chien a quand même été mordu ?

Si, malgré la prévention, votre chien a été mordu par une tique. Munissez-vous d’un « tire-tiques » et tournez dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. 
S’il est arraché, le corps de la tique peut se désolidariser de la tête. C’est alors beaucoup plus difficile d’enlever uniquement la tête qui est toute petite. Il est donc bien important de tourner doucement pour pouvoir décrocher la tique dans son intégralité.
Si vous avez des doutes pour la santé de votre animal après avoir décroché la tique, n’hésitez pas à vous rendre chez votre vétérinaire qui vous donnera la marche à suivre.

(c)nalods

Enregistrer

Laisser un commentaire

Réalisation Angelis 2018 - Mentions légales