Retrouvez Vegetalis sur Facebook

Fiche Conseil / Pépinière

Zizyphus jujuba

Le jujubier est très utilisé pour ses fruits dans certains pays, mais il forme aussi un petit arbre d’ornement intéressant qui résiste en climat chaud et sec. D’origine asiatique, le jujubier est répandu en régions méditerranéennes depuis la conquête romaine. Il résiste au sec, au vent, au sol salé et calcaire. Ses fruits ont de nombreux usages.

Le jujubier forme un petit arbre au port retombant.

Le jujubier forme un petit arbre au port retombant.

- Noms français : Jujubier, circoulier, guindanlier.

- Famille : Rhamnacées.

- Origine : Chine.

- Type : Arbre. La plante drageonne facilement, ce qui peut la rendre envahissante.

- Rusticité : Le jujubier commun est présent dans toute l’aire de répartition de l’olivier. Certaines variétés résistent jusqu’à -15°C. Quand on le cultive pour les fruits, il faut en fait éviter les gelées tardives au printemps, qui peuvent détruire la floraison.

- Hauteur : Selon les variétés, la taille adulte varie de 6 à 10 m de hauteur. La croissance est assez lente.

- Feuillage : Feuilles caduques ovales vert brillant, à bords finement dentelés. Les rameaux souples portent des épines, mais certaines variétés chinoises sont inermes.

- Floraison : Petites fleurs jaunâtres le long des rameaux en juin/juillet. Elles donnent des fruits ovoïdes, plus ou moins gros selon les variétés, appelés drupes, en septembre/octobre. Ces fruits deviennent marron rouge à maturité, leur pulpe est gélatineuse et sucrée, elle est riche en vitamine A et C.

Détail des jujubes, fruits plus ou moins gros selon les variétés.

Détail des jujubes, fruits plus ou moins gros selon les variétés.

- Variétés : Le fruit du jujubier a une valeur nutritive équivalente à celle de la datte, de la figue ou de la banane. Il existe plusieurs variétés, notamment celles d’origine chinoise, dont les fruits sont plus gros que ceux des variétés communes que l’on trouve en France.

La récolte se fait encore à la main, attention aux épines. Un arbre en pleine production donne de 70 à 200 kg de fruits, selon la variété et les conditions de culture.

. ‘Provence’, 2 variétés : à Gros fruit jaune oblong rouge foncé à maturité et très sucré, et à Gros fruit rouge vif sucré utilisé en confiserie.

. ‘Lang’ : fruit piriforme tardif à noyau fin, résiste à -15°C.

. ‘Li’ : le plus gros fruit.

. ‘Mu Shing Hong’ : gros fruit ovale précoce, sucré, à petit noyau.

. ‘Sui Men’ : long fruit elliptique.

. ‘Yu’ : très gros fruit oblong rouge foncé, sucré.

. ‘Autumn beauty’ : productif à maturité précoce.

. ‘Winter delight’ : productif.

- Exposition : Soleil. La fructification nécessite une quantité suffisante de chaleur en été.

- Plantation/Sol/Rempotage : Le jujubier nécessite un sol léger, sableux de préférence. Une fois âgé, il résiste très bien au sec grâce à ses racines profondes. Il tolère le sel et le calcaire, ainsi que le vent. Il peut donc s’adapter à une situation en bord de mer.

Les petites feuilles caduques du jujubier sont portées par des branches souples.

Les petites feuilles caduques du jujubier sont portées par des branches souples.

- Arrosage/Engrais : Malgré sa résistance au sec, un arrosage régulier en été garantit l’obtention de fruits plus gros, si le jujubier est cultivé dans ce but. Sinon, l’arrosage ne sera nécessaire que les premières années après la plantation.

- Insectes et maladies : Dans le cas d’une culture pour les fruits, le parasite le plus grave est la mouche du jujube qui donne des fruits véreux. On lutte avec des pièges à phéromones ou des insecticides.

- Taille : Aucune taille n’est nécessaire, si ce n’est pour enlever les branches mortes ou encombrantes.

- Utilisations : Les fruits se mangent frais, en conserve, en confiture, en pâte, on en fait une liqueur. Ils se sèchent très bien. En pharmacie, les fruits entrent dans la composition de sirops contre la toux. Le butinage des fleurs donne un miel haut de gamme. Le bois rouge acajou est utilisé en ébénisterie.

Réalisation Angelis 2020 - Mentions légales