Retrouvez Vegetalis sur Facebook

Les Orchidées d’exception

web

L’histoire des orchidées d’exception

À tout seigneur tout honneur : le précurseur absolu de la famille des Orchidaceae est le Phalaenopsis. Mais cette famille de plantes compte bien d’autres superbes plantes fleuries tout aussi faciles à soigner et tout aussi charismatiques. Ces trésors exclusifs méritent d’être plus connus, ne serait-ce que parce qu’ils sont parfaitement adaptés aux tendances actuelles de l’habitat, qui privilégient les formes un peu mystérieuses et d’une beauté extraterrestre.

11-2016-03-hr_

Origine des orchidées d’exception

Les orchidées sont des plantes vivaces herbacées que l’on rencontre presque partout en milieu naturel dans le monde, même si 85 % d’entre elles sont originaires des zones tropicales et subtropicales. La fleur de l’orchidée est facile à distinguer des autres fleurs. Elle se compose de trois sépales et de trois pétales. Le pétale central a une forme différente, un peu plus grande, qui s’appelle le labelle. Ce labelle est une sorte de plateforme destiné à attirer les insectes et à leur faciliter l’accès au cœur de la fleur où se trouve le petit sabot à pollen, également appelé agrafe. Toutes les plantes de la famille des orchidées portent des fleurs de la même structure.

11-2016-15-hr_11-2016-06-hr_11-2016-14-_hr

Production des orchidées d’exception

Les orchidées constituent ensemble l’une des plus grandes familles de plantes. Il en existe plus de 20 000 variétés connues et de nouvelles variétés sont régulièrement découvertes.  Dans les régions chaudes comme par exemple les forêts tropicales, les orchidées poussent souvent sur les arbres, branches ou rameaux, avec des racines aériennes. Ces variétés sont nommées orchidées épiphytes. Les épiphytes sont des plantes qui poussent sur d’autres plantes et des arbres sans en soustraire de nourriture. Cela signifie pour les exemplaires cultivés qu’ils n’ont besoin que de peu d’eau et d’un terreau léger. La nature est ainsi reproduite aussi fidèlement que possible.

11-2016-12-hr_

Assortiment d’orchidées

Une très grande diversité de variétés et de cultivars est proposée. Vous trouverez ci-dessous une liste alphabétique des orchidées les plus exclusives et de leurs caractéristiques.

  • Brassia : Le Brassia est originaire des zones tropicales et subtropicales d’Amérique du Sud. Les fleurs élancées sont odorantes et les longues tiges portent de nombreux boutons. Le Brassia se contente d’un peu moins de lumière. Il existe dans le commerce plusieurs cultivars de couleurs diverses.
  • Cattleya : Le Cattleya est également nommé la reine des orchidées. Il est populaire dans les décorations florales de mariages. Les plantes sont dotées de grandes fleurs, la plupart du temps odorantes, de 5 à 15 cm de diamètre dans les plus belles couleurs. La fleur est en fait plus spectaculaire que les feuilles, dont le nombre est très réduit.
  • Cymbidium : Le Cymbidium est l’une des plantes les plus classiques de l’assortiment. Elle est composée de nombreux cultivars avec des couleurs de fleur et de libelle à chaque fois différentes, vendues avec une, deux ou plusieurs tiges. Les fleurs restent en excellente condition sur la plante pendant longtemps.
  • Dendrobium nobile : L’assortiment de Dendrobium s’est considérablement élargi ces dernières années. Le plus connu est le Dendrobium nobile, qui se caractérise par ses tiges verticales bien droites le long desquelles se développent les fleurs. Cette plante vit en altitude, dans des régions relativement froides.

Conseils pratiques

  • Les soins à apporter aux orchidées dépendent de leur origine et de leur mode de croissance. La plupart des variétés d’orchidées d’exception aiment la température ambiante de la maison et ont besoin d’un endroit bien éclairé mais pas en plein soleil.
  • L’orchidée a horreur des bains de pieds et est souvent proposée dans de l’écorce plutôt que dans du terreau. Dans les deux cas : immerger tous les 10-14 jours ou laisser tremper durant une demi-heure dans de l’eau tiède puis bien laisser égoutter.
  •  Après la floraison, les tiges peuvent être coupées juste au-dessus de la terre. Si la plante est au frais durant sa période de repos, elle produira, avec un peu de patience, de nouvelles pousses d’où sortiront de nouvelles tiges à fleurs. Le nombre de floraisons varie en fonction de la variété.

11-2016-07-hr_   11-2016-08-hr_

 

 

 

 

 

 

(c) officedesfleurs

Enregistrer

Laisser un commentaire

Réalisation Angelis 2021 - Mentions légales